Les 10 règles d’or graphiques pour un bon packaging phygital

Nous vous exposions dans un précédent article les 12 secrets d’un bon packaging online. Mais si vous ne vendez pas exclusivement en ligne, votre packaging doit-être phygital (contraction de physique et digital). Nous avons la chance de côtoyer des experts parmi les plus réputés de l’industrie du packaging et Philippe Devismes nous donne ses 10 règles d’or graphiques pour un bon packaging phygital. Alors prenez des notes et retenez les conseils d’un des consultant en design packaging les plus influents du secteur !

1. L’identité de la marque

Si vous souhaitez que les consommateurs retiennent votre produit et votre packaging, il va falloir respecter votre charte graphique. Cela implique les typographies et les visuels. De même, les couleurs, la forme et votre marque doivent être visibles. Votre identité de marque vous permet de vous faire connaître et d’être reconnu par vos cibles. Aussi, travaillez bien cet aspect essentiel de votre conditionnement car il vous permettra de vous différencier des concurrents et de renforcer la représentation mentale que les consommateurs se feront de vous.  

2. Les rapports de proportion

Via un support Web, les potentiels clients ne voient pas le produit en format en réel. Il leur est difficile de se faire une idée précise de ses dimensions. Ainsi, il arrive fréquemment que les internautes se trouvent déçus par la taille d’un produit acheté online. Alors un conseil : n’hésitez pas à donner une idée des rapports de proportion de votre pack pour ne pas engendrer de mauvaises surprises.

Voici comment Amazon met en avant les dimensions de ses packagings sur son site Internet

3. L’importance des zooms

Un client qui ne peut voir l’emballage dans sa globalité sera peu susceptible de l’acheter. D’où l’efficacité du zoom ! Assurez-vous que votre produit soit visible et lisible. Offrez la possibilité d’augmenter la taille de tous les textes du packaging pour permettre aux consommateurs de se familiariser davantage avec le produit.

Zoom sur la composition d’un produit Bjorg sur sa fiche Amazon

4. Simplification des facings

L’expérience utilisateur digitale est différente de l’expérience réelle et doit donc aller à l’essentiel. N’hésitez pas à simplifier au maximum la version phygitale de votre emballage. Réorganisez les informations et mettez en avant celles qui demeurent importantes pour les potentiels clients. Par exemple, supprimez les textes illisibles et recalibrez la mise en page. L’optimisation du facing améliore la visibilité des informations et leur mémorisation. N’en doutez pas : sur Internet, la simplicité se révèle souvent payante.

Simplification d’un packaging physique

5. Mise à jour constante

Une fois votre pack en ligne, n’oubliez pas de faire régulièrement des mises à jour en cas de modification. Remplacez les anciennes photos par des nouvelles pour que l’image dématérialisée du produit reste fidèle à celle réelle de celui-ci. Là encore, les clients attendent un achat conforme à ce que vous promettez via E-commerce.

À gauche, l’ancien packaging toujours en ligne sur certains sites. À droite l’actuel.

6. Mettez en avant les bénéfices de votre produit

Pour vendre, il faut convaincre ; et cette nécessité s’avère encore plus importante lorsque les internautes n’ont pas le produit en format réel sous les yeux. Il vous faudra donc mettre toutes les chances de votre côté et souligner les avantages de votre marque. Objectif : justifier l’acte d’achat par de véritable bénéfices produits. Les clients veulent savoir pourquoi il vous achèterait vous et pas un autre concurrent.

7. Animez votre packaging grâce à une version 3D

La version 3D de votre emballage permet aux internautes d’avoir une idée davantage précise de votre produit. En validant chaque angle de vue, ils savent à quoi s’attendre et cela les rassure dans leur processus d’achat en ligne.

8. Rédigez une présentation du produit claire et concise

Maintenant, il s’agit de rajouter les textes présents à côté de votre produit. Là encore on vous demandera clarté et précision. N’oubliez pas que les textes supprimés de l’emballage lors de sa simplification doivent légalement se retrouver en ligne. Tous les textes facing illisibles devront donc être repris à côté de la photo du produit.

9. Favorisez l’accès à toutes vos plateformes de communication

Les consommateurs se retrouveront souvent intrigués par votre marque et désireront en savoir plus. Ajoutez des liens menant vers des pages spécifiques de votre site web afin de leur laisser l’opportunité d’en apprendre davantage (« Nos valeurs » ; « A propos » ; etc.). Mettez en avant vos réseaux sociaux et d’autres interfaces de communication pour qu’ils puissent vous joindre plus facilement. Cela favorisera vos relations client sur le Web et améliorera votre e-réputation auprès des Internautes.  

10. Personnalisez les packagings

Pour finir, prenez en compte les exigences et les spécificités produit requises des clients. Nous évoluons dans une dynamique d’ultra personnalisation où chacun cherche à se démarquer des autres. Proposer un service individualisé renforcera l’expérience client et la fidélisation vis-à-vis de votre marque. Finalement, un emballage personnalisé rendra votre offre unique aux yeux des consommateurs. Offrez-leur la possibilité de customiser leur propre pack.